Our Secret World

Just Ilae and Lei
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rapport n°6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leila Malgorn
Admin
avatar

Date de naissance : 10/11/1978
Féminin Fonction : Technicienne Militaire
Localisation : P3X-141
Messages : 37

MessageSujet: Rapport n°6   Sam 13 Sep - 8:01



Rapport N°6

Elle glissa sa main vers la mienne et tira doucement dessus.

Viens, il faut soigner ton œil. Suis moi.»

Si ça avait été quelqu'un d'autre, je me serais immédiatement dégagé en lui faisant une remarque cinglante. Je n'étais pas fan des contacts peau contre peau, surtout quand j'étais sur les nerfs comme maintenant.
Mais étrangement, la main chaude de ma petite bleue me rassura plus qu'elle ne me révulsa.
Elle me guida à travers la foule, essuyant le regard des quelques personnes nous prêtant attention.
Une fois hors du mess, elle me lâcha et me poussa doucement en avant. Une main sur mon dos, elle me guida à travers le dédale des couloirs de la cité. Je réalisais alors qu'elle m’emmenais vers l'infirmerie. ''Évidemment idiote, elle va pas sortir sa trousse de couture et t’asseoir sur son lit pour te soigner.''
Sur mes deux mois passés sur Atlantis, je n'avais jamais eu l'occasion de m'y rendre. Jamais blessée en mission, jamais malade..enfin jusqu'à maintenant. C'était assez ironique quand on y pensait, être blessée ici alors que les Wraiths nous traquaient sans relâche sur tous les mondes de cette galaxie.
Les portes de l'infirmerie s'ouvrirent dans un chuintement et Stone s'avança.

« Dr. Beckett ? J'ai une patiente pour vous!»

Je me tortillais, mal à l'aise. Le chef de la section ? C'était vraiment utile de le déranger pour moi ? J'étais sûre qu'il avait énormément de travail, des trucs plus urgent à faire que de réparer l'arcade d'une idiote dans mon genre. J'étais néanmoins titillée par la curiosité. Je n'avais jamais eu l'occasion de le rencontrer, contrairement au Dr MaCCain et Major oreille-d'elfe.
Quelques instants plus tard, un homme brun d'une trentaine d'année émergea du dortoir de l'infirmerie.

« Stone ? »

« C'est elle. » fit-elle en me désignant.

J'eus une brève montée de culpabilité en voyant sa tête. Elle était pale et semblait soucieuse. Dans quoi l'avais-je embarquée ? Je baissais la tête.

- «Par ici.» m'indiqua le docteur avec un délicieux accent.

Je m'avançais en traînant des pieds vers le lit qu'il me désignait. J'eus un petit sourire ironique. C'était la première fois qu'un homme me demandait de me mettre au lit avant de me demander mon nom. Je secouais la tête. La situation n'avait rien d'amusante.

- «Capitaine Malgorn, c'est bien ça ? » demanda-t-il en enfilant des gants en latex.

Je hochais la tête un peu étonnée qu'il connaisse mon nom. Il se tourna vers une table médicale pour récupérer des compresses et du désinfectant.

- «Comment est-ce arrivé ?»

Sur la défensive, je relevais la tête et plongeais mes yeux dans ceux du chef des médecins. De grands yeux bleus bienveillants, surplombés par d'épais sourcils bruns qui lui donnait l'air d'être désolé. J'avais entendu parlé de lui, tout le monde disait que c'était un homme généreux et désintéressé, toujours prêt à aider son prochain. C'était du moins l'impression qu'il dégageait.
Gênée par ma réaction, je baissais les yeux en me mordillant la lèvre.

- «Je me suis battue.» répondis-je finalement tandis qu'il appliquait la compresse sur la ligne de mon sourcil.

- Oh ! Pourquoi donc ?»

Je haussais les épaules. Parce que je suis une idiote finie ? Je remarquais alors l'écusson sur son épaule.

- «Vous êtes écossais ! » lui fis-je, autant pour faire diversion que parce que ça m'intéressait vraiment.

Une des cinq nations sœurs de ma Bretagne adorée !  J'identifiais enfin l'origine de son accent. Le bon Dr Beckett était un celte ! Bon, pas de surnom pour lui alors. Je décidais que je l'aimais bien.
Il sembla un peu étonné par ma remarque.

- «Oui. Vous ne vous êtes pas ratée. Fit-il en m'examinant.

- Je suis bretonne !» Indiquais-je alors qu'il m'administrait un sédatif pour me recoudre.

J'allais ajouter quelque chose mais je repérais Stone au fond de la salle. Je me crispais quand je réalisais qu'elle était avec le Major. Je croisais son regard et elle se retourna vers lui. Ils se mirent à discuter.
Beckett sembla remarquer mon changement d'humeur et avisa rapidement Sheppard avant de se mettre à me recoudre. Il allait ouvrir la bouche mais je le coupais d'emblée.

- «C'est moi qui ait attaqué la première.» fis-je pour couper court à toutes questions.

Je pensais qu'il allait changer d'attitude envers moi, la petite française bagarreuse et violente, mais il fronça les sourcils.

- «Que s'est-il passé ? Vous ne m'avez pas l'air du genre à provoquer des bagarre, love.» remarqua-t-il en coupant le fil dépassant de mon arcade fraîchement recousue.

Je haussais un sourcil. ''love''? Puis je détournais la tête et me passionnais soudainement aux barres du pied de lit.

- «Vous ne me connaissez pas, doc'..»répliquais-je, un peu trop tristement à mon goût.

La vérité, c'est que personne sur cette fichue cité ne me connaissait assez pour dire de quel bois j'étais faite. Je n'avais pas.. Quelqu'un apparut au seuil de la porte, me tirant de mes pensées. Weir.. Elle s'approcha de Sheppard et Stone et  échangea rapidement avec lui. Puis ils se dirigèrent tous deux dans ma direction. Ma bouche était aussi sèche que le désert du Sahara.
Le Docteur me tendit une poche de glace et s'éloigna légèrement avec un sourire bienveillant. Je posais le poche sur ma pommette qui gonflait à vue d’œil.

Major. Docteur Weir.» fis-je en adressant le salut militaire à mon supérieur.

«Je suis allée interroger Clint et Chase qui m'ont donné leur version des faits commença-t-elle sans préambules. Mais le Dr Stone ici présente nous à donné une version très différente. Nous aimerions entendre la votre.»

Je pris quelques secondes pour réfléchir. Visiblement, ma petite bleue essayait de réparer mes pots cassés..et ces deux connards de s'en sortir à moindre frais.

- «Tout d'abord, je ne nie pas la part de responsabilité que j'ai, mais, Major, avec tout le respect que je vous doit, si vous aviez prêté plus d'attention à mes rapports et à mes mises en garde incessantes, on ne serait pas ici aujourd'hui.»

Weir lança un regard que je ne pus déchiffrer au Major, qui prit un air contrit.

- «Dans ces rapports, je relevais l'insubordination constante dont faisaient preuve Clint et Chase, et insistais sur le fait que cela empirait de mission en mission, devenant plus que du simple refus d'obéir.»

- «Eh bien dans ce cas, il fallait prendre des mesures pour..

- Je sais très bien ce que je dois faire dans ce genre de situation, Sir. Le coupais-je excédée.J'ai pris toutes les mesures que mon rang me permettaient de prendre, et, comme indiqué dans mon rapport datant de deux semaines, ça n'a fait qu'empirer. Leurs harcèlements ne s'est plus cantonné au..moral.» achevais-je en croisant les bras sur ma poitrine.

- «Que s'est-il passé aujourd'hui, Capitaine ?» demanda doucement Weir.

Je levais les yeux, hésitant. Stone était restée là où le Major l'avait laissée et Beckett, un peu en retrait, semblait écouter ce qu'on disait. Je soupirais.

- «Ils ont franchit la ligne rouge.. Je sais que ce n'était pas la chose à faire, mais je ne suis pas une machine, vous comprenez?»

Gagner du temps pour étoffer ton petit mensonge..fais en sorte que les fait le recoupe et ce sera plus que crédible..Sheppard me fit signe de poursuivre

- «Je mangeais avec eux au mess et, comme à leur habitude, ils faisaient des réflexions sur mon..enfin ma..bon, ils m'ont dit que j'étais une, je cite, chiennasse en rut, et qu'ils allaient se faire un plaisir de me soulager. J'ai essayé de couper court à la discution et essayé de m'en aller, mais Chase m'en a empêché. Il m'a attrapé par l'épaule en me disant qu'ils allaient m’emmener dans leurs quartiers pour..voilà..J'ai essayé de me dégager, il a essayé de m'attirer hors du mess pour m'immobiliser et..j'ai paniqué.»

- «Stone m'a dit que Clint et Chase avaient attaqués en premier, et que vous n'aviez fait que vous défendre.

- Ah parce que ça ne ressemble pas à ça ? Major, si je n'avais rien fait ces types seraient en train de..en train de..»

Je plongeai ma tête dans mes mains, imitant à la perfection la femme faible et fragile, ayant été à deux doigts de se faire violer. Pour rajouter un peu de crédibilité, je me forçais à trembler.
Je sentis Weir et Sheppard s'éloigner un peu pour discuter. J'ouvris discrètement deux doigts pour voir ce qu'il se passait. Ma petite bleue s'était approchée du lit. On se connaissait à peine, et pourtant elle essayait de me couvrir.
Le Major et Weir se retournèrent vers moi. Ils avaient visiblement pris leur décision.

- «Le lieutenant vient de nous faire son rapport. Visiblement, les versions des témoins s'accordent plus à vos versions qu'à la leur..»

Je me retins de pousser un soupire de soulagement.

- «Clint et Chase recevront donc des sanctions à la hauteur de leurs actes et seront renvoyés de votre équipe. Cependant, vous comprendrez Capitaine que votre réaction à été un peu trop violente. Ce n'est pas digne des membres de mon expédition. Vous recevrez donc, vous aussi une sanction. Prenez le comme un avertissement.»

Je hochais la tête, après tout, je ne m'étais pas attendue à moins de la part du Dr Weir.

- «Ce sera..?

- Vous resterez sur la cité pour les deux prochains mois, et travaillerez avec la section technique. Plus de sorties via la porte.»

J'étais soulagée. C'était bien moins pire que le pire du pire de mes scénarios. Je devais être trop pessimiste.

- «Oui Dr Weir.

- Veillez à ce que ça ne se reproduise pas.»

Je hochais la tête. Ils firent mine de partir, mais une idée germa au fond de mon cerveau. Après tout, qu'avais-je à perdre ?

- «Major, j'aimerai vous demander quelque chose.

- Allez-y

- ''Veillez à ce que ça ne se reproduise pas'', avec plaisir, mais la plupart des gens ici présent ne font pas preuve de votre sollicitude et il y a de fortes chances qu'ils me traitent comme Clint et Chase. J'aimerai choisir moi-même les membres de mon équipe, d'ici deux mois.»

Ma requête resta en suspens quelques secondes. Sheppard avisa la chef suprême de l'expédition du regard.

- «Nous verrons comment se passe ces deux mois, et nous aviserons.»

Je hochais la tête en dissimulant mon ravissement. Ils sortirent et je me tournais vers Stone, gênée.

- «Merci..»

Fin du Rapport


_________________
Mon Image
Face Everything And Rise


Dernière édition par Leila Malgorn le Mar 7 Juil - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://our-secret-world.forumactif.org
Leila Malgorn
Admin
avatar

Date de naissance : 10/11/1978
Féminin Fonction : Technicienne Militaire
Localisation : P3X-141
Messages : 37

MessageSujet: Re: Rapport n°6   Ven 19 Sep - 14:04



Rapport N°6-B

Un large sourire fleurit sur ses lèvres.

Mais de rien, c'était un plaisir. Ça va ? »

Je détournais les yeux en haussant les épaules. J'avais connu pire..

 Erm, je voulais m'excuser. »

Intriguée, je relevais la tête et plongeais mes yeux dans les siens. S'excuser ? Pourquoi ? M'avoir sauvé les miches ?

 Lors de la mission d'exploration il y a deux mois, je ne me suis pas très bien comportée et même si je vous ai offert un verre après, enfin, un verre c'est exagérer légèrement les choses ici mais … bref, même si je vous ai offert ce verre, je ne me suis pas excusée, donc voilà. Je suis désolée de m'être comportée comme une gamine gâtée ce jour là et je suis très contente d'avoir pût vous aider aujourd'hui. Pas que ça ai un rapport hein ! Enfin, je veux dire, je ne vous ai pas aidée parce que je m'y suis sentie obligée, pas du tout ! Mais ... »

Je contins mon étonnement et, je l'avoue, mon amusement, du mieux que je pus. Sérieusement, elle ruminait ça depuis deux mois ? J'avais pensé que le verre que nous avions prit ensemble avait mis les choses au clair, et qu'elle avait compris qu'elle n'avait pas en s'en vouloir.
Visiblement gênée par mon manque de réaction, ma petite bleue se mit à se trémousser, mal à l'aise. Le visage rouge tomate bien mûre, elle finit par tordre une main tremblante vers moi, un sourire hésitant sur les lèvres.

 Je m'appelle Ilae, Capitaine. Et je serais ravie de vous aider encore à l'avenir. »

Je lui rendis son sourire, étonnement ravie. Je l'aimais bien ma petite bleue. Imitant son geste, je pris sa main dans la mienne, et la serrais.

- « Leila..mais appelez moi Lei. C'est avec plaisir que j'accepte votre aide. Que diriez-vous de rejoindre ma future team..?»

Un large sourire fleurit sur les lèvres de la scientifique. Elle allait me répondre quelque chose lorsque son oreillette grésilla.
Je reconnu vaguement une voix masculine, tandis qu'Ilae passait du rouge au cramoisi. Elle bafouilla ce qui me sembla être des excuses et se leva d'un bond. Elle ajouta quelque chose d’incompréhensible à mon intention et partit en coup de vent.

Je poussais un léger soupir. Eh bien..
Redirigeant mon attention sur Beckett, je lui demandais :

- « Je peux y aller ?»

Voyant qu'il fronçait les sourcils, j'ajoutais :

- « Come on Doc', c'était juste une arcade à rafistoler.

- Je vais quand même vous faire quelques examens complémentaires. Vous n'êtes jamais passée, c'est mieux de faire le point de temps en temps ici vous savez. Même si de toute façon, ce sera bientôt obligatoire, tant que vous êtes là, autant en profiter. »

Je me crispais. ''Obligatoire ?''

- « Comment ça ?

- C'est le nouveau protocole qui sera mit en place le mois prochain. Expliqua-t-il en prenant une sorte de boîtier relié à une tablette, de facture indéniablement ancienne. Tous les membres de la cité seront tenus de passer faire le point tous les mois. Toutes les équipes d'explorations devront, elles, faire un bilan complet à chaque retour de mission.»

Je lançais au médecin un regard horrifié. Certes, je comprenais la nécessité de la chose, et me faire tripatouiller par un inconnu lorsque je pissais le sang était une chose. Mais me faire tripatouiller par un inconnu quasiment tous les jours..

- « Pour les examens, ce sera un médecin différent à chaque fois ?

- Oh non, bien que que non. Chaque membre de l'expédition a son médecin référent.» Répondit-il en passant l'espèce de boîtier en face de moi.

Une sorte de rayon vert en sortit, comme un scanner. J'avais l'impression d'être un sachet de PQ à la caisse du supermarché du coin..

- « Ah.» me contentais-je de répliquer comme une idiote.

C'était logique.
Il pencha la tête vers l'écran à main, jeta un bref coup d’œil à mon dossier médical, puis  releva ses grands yeux bleu vers moi.

- « Vous avez perdu du poids..constata-t-il en fronçant les sourcils. Vous devriez faire attention, love. Sinon, tout est en ordre, vous pouvez y aller.» acheva-t-il avec son délicieux accent écossais.

Je me levais souplement, et adressais un ''Merci bien, Doc' !'' avant de quitter l'infirmerie.


Fin du Rapport




_________________
Mon Image
Face Everything And Rise
Revenir en haut Aller en bas
http://our-secret-world.forumactif.org
 
Rapport n°6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport entrainement
» rapport de bataille Tau vs Nurgle
» Rapport de bataille HE vs O&G
» rapport de bataille tournoi TROLL
» Rapport Scénarisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Secret World :: Leila-
Sauter vers: