Our Secret World

Just Ilae and Lei
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Day 1 Cont. Danger !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ilae Stone

avatar

Date de naissance : 19/09/1979
Féminin Fonction : Scientifique
Localisation : Atlantis
Messages : 22

MessageSujet: Day 1 Cont. Danger !   Jeu 9 Juil - 9:41

Entry 5



Je me mit à réfléchir furieusement alors que le Colonel Sumners donnait ses ordres à Malgorn. Deux ZPM vides, un troisième sur le bord de l'être et un océan entier à maintenir à distance. Questions : combien de temps nous restait-il, combien d'énergie avions nous à notre disposition, quel quantité d'énergie à fournir … Mes interrogations étaient nombreuses mais une pensée m'empêchait de me concentrer. Et si nous échouions ? Est-ce que notre arrivée allait déclencher une catastrophe dont les Anciens avait protégé leur cité depuis des milliers d'années ? Et si on gâchait tout, toute ces merveilles, tout ce savoir … Shut up and concentrate on the objective. Il fallait à tout prix qu'on réussisse, peu importe les risques, on ne pouvait pas tout gâcher maintenant ! Je levai la tête alors que la Capitaine saluai son Colonel.

«Oui, colonel.»

Sumners hocha la tête et commença à descendre l'escalier pour rejoindre ses hommes. J'allai me diriger vers le Dr.McKay quand Malgorn se tourna vers moi, clairement tendue. Je perçu néanmoins une lueur … d'enthousiasme ?

«Faisons de notre mieux Stone !»

J'ouvris grand les yeux et me redressai pour lui répondre mais elle disparût à la suite de son colonel, Major Sheppard sur ses talons, avant que je ne puisse dire un mot. Je souris. Elle n'était peut être pas si froide que ça Malgorn, ni si sûre d'elle. Je  repensais avec gêne à mon comportement un peu plus tôt. Il faut vraiment que je m'excuse, elle doit me prendre pour une gamine gâtée. Je me postai aux côtés de Weir et McKay alors que l'astrophysicien enclenchait la Stargate nerveusement. La porte s'activa d'une gerbe d'eau qui me fît sursauter nerveusement. A ma gauche le scientifique inconnu s'équipa d'un scanner. Alors qu'il se tournait j'aperçus le Union Jack sur son épaule et eut un mince sourire. Bien, je ne suis pas la seule perdue ici! Il commença la lecture de ce que je supposai être du monde à laquelle nous étions maintenant en connexion. L'anglais confirma rapidement ma supposition.

« L'atmosphère est viable et je ne perçois aucun signe de vie dans les environs immédiat. En revanche il fait nuit noir. »

Je retournai anxieusement mon attention vers la Stargate et repérait Malgorn qui s’équipait. Le colonel fît un bref récapitulatif de la mission et ils commencèrent à traverser le portail. Je retins mon souffle alors que la seule personne, plus ou moins amicale, que je connaissais disparaissait au travers. Si elle revient – Non, quand elle reviendra, je lui paye un verre. M'en fous qu'on soit sur rations militaires, c'est l'intention qui compte. Le portail se ferma brutalement et je relâchai mon souffle. Elle faisait sa mission, à moi de faire la mienne. Faisons de notre mieux !

Je me tournai vers le Dr.McKay qui s'affairait déjà sur son ordinateur personnel. Je remarquai qu'il passait par l'autre scientifique pour activer les consoles. Ah, pas de gêne. Ça doit pas être facile à supporter pour lui ça ... Il levai brièvement la tête pour saluer ma présence avant de replonger dans son ordinateur.

«  Ah, Stone. Vous avez le gêne et vous avez déjà une expérience avec les postes de consoles de la cité. »

Euh, expérience c'est peut être un peu tôt pour parler d'expérience … Non ? McKay continua, incapable de lire mes pensées.

«  Je veux que vous utilisiez cette expérience pour vous connecter aux postes d'énergie au fond. Coupez toute alimentation superflue que vous pourrez trouver et redirigez cette énergie vers la barrière. Si vous parvenez à découvrir d'autres sources, ajoutez-les. Pour le moment il s'agit de faire tenir cette barrière le plus longtemps possible. »

« Yes Sir. »

Je tournai talons et me dirigeai vers la console indiquée. Rapidement je parvint à entrer dans le système. Malgré la menace je ne pût m'empêcher de m'émerveiller face à cette technologie nouvelle. C'est tellement … intuitif. Facile. Obligée de déchiffrer au fur et à mesure, ma progression fût lente au début mais je parvins néanmoins à atteindre  les objectifs indiquées. Un silence pesant, stressé pesait dans la salle où restaient moi, le Dr McKay, le scientifique inconnu et deux autres blue jackets qui étaient arrivés peu après les départ des soldats. Weir s'était retirée dans l'endroit qu'elle avait élu comme bureau. Nous travaillions tous frénétiquement, chacun retiré dans sa tâche en essayant de dépenser le moins d'énergie possible. J'avais une conscience aiguë du danger qui planait et mes mains tremblaient légèrement sous la pression.

Alors que je partais à la recherche d'autres sources énergétiques, le scientifique énigmatique brisa la règle tacite du silence et prononça une phrase qui me glaça.

« Nous venons de perdre une autre partie de la cité, à l'ouest. La barrière s'est effondré. »

J'arrêtai mon pianotage et posai mes yeux sur le dos de McKay qui continuait, imperturbable. Prenant mon courage à deux mains, je posai la question qui me torturait le plus.

« Dr. McKay ? Combien de temps nous reste-il avant que la barrière ne s'effondre ? »

Il ne leva pas la tête et continua à travailler. Au moment ou je pensais qu'il ne me répondrait pas, sa voix résonna, tendue.

«  C'est difficile à dire, quelques heures, quelques jours peut être si on parvient à économiser notre dépense d'énergie. »

Je m'immobilisai, choquée. So little time … Je posai ma deuxième question sans même me rendre compte.

« Et nos générateurs ? On ne peut pas les raccorder ? »

« On y travaille mais quelque soit la manière dont on le regarde pour l'instant, l'équation en fonctionne pas. Nous ne parvenons pas à créer assez de puissance pour maintenir l'océan loin de la cité. »

Je déglutis nerveusement.

«  Quel solution nous reste-il ? »

Cette fois, le Dr. McKay interrompit son travail et leva le tête, sans que je puisse voir son visage.

«  Continue de travailler et on verra bien. »

Légèrement intimidée, je me retournai vers ma console. Intérieurement, j'essayai de plaisanter pour me détendre. Ok, à lui aussi je lui paierai un verre si on s'en sort, il a besoin de déstresser un peu le Doctor. Et puis si on s'en sort, ce sera grâce à lui de toute façon donc ….Ragaillardie par ma décision, je regardais défiler les diagrammes sur ma consoles. Ils suffirent à entamer mon enthousiasme. Négatif, négatif, pas assez, vide … Rien, il n'y a rien à Atlantis pour nous sauver … Je fixai les résultats d'un œil glacée. C'est quand même incroyable que la cité des Anciens ne puisse rien contre sa propre destruction imminente. Néanmoins je devais avertir qui de droit. Lentement, je me redressai et marchai vers Mc.Kay. Je m'arrêtai à ses côtés et penchai la tête.

« Je pense que vous devriez voir ceci Doctor. »

Il hocha la tête avant de détacher ses yeux, presque douloureusement, de son écran et de me suivre à ma console. Alors qu'il commençai la lecture des fiches que je faisais apparaître au fur et à mesure, son visage se figeai de plus en plus dans une grimace. Le bilan était catastrophique. Il se redressa lentement, fixa mon écran encore quelque temps avant de se tourner vers le bureau du Dr.Weir. Je me mordis la lèvre, en me demandant ce que je devais faire, quand il leva la main.

« Suivez-moi Stone, allons l'annoncer à Weir. »

Je m'empressai de lui emboîter silencieusement le pas vers le bureau du chef de l'expédition. Je ne pût m'empêcher de remarquer la raideur de la démarche de McKay et de l'admirer en quelque sorte. Il est terrifié et pourtant il fait son boulot et il le fait bien. Même si, en fait, rien ne va bien. Ça ne pourrait pas être pire. Je fermai doucement les yeux, inspira un grand coup et me redressai fermement. Duty and Honor in death huh ?

Nous traversâmes une passerelle et entrâmes dans le bureau de notre commandant. En nous voyant arriver, elle se leva et afficha un sourire.  

«  Dites moi de bonnes nouvelles Rodney. »

Je me retins de justesse de regarder mon supérieur en gloussant nerveusement. Rodney … Mmh, ça fera l'affaire. Sa réponse froide me ramena sur terre.

« Je ne peux pas faire ça. »

« Mais la barrière à retenu la mer à distance pendant des siècles –  »

« – Et aurait certainement continué à le faire mais notre présence à changé la donne. Cette barrière n'est maintenant plus qu'une fine bulle entre nous et l'eau. »

« Mais nous avons arrêté l'exploration ! »

Dr.Weir avait l'air exaspérée et énervée. Je ressentie une pointe de sympathie pour elle. Réussir à mettre sur pied cette mission et la diriger n'était vraiment pas facile. Elle n'avait vraiment pas besoin de cette catastrophe ni des nouvelles que nous apportions. Ni d'un Rodney McKay stressé. Et ca ne devait certainement pas être facile de devoir gérer une crise où elle ne pouvait quasiment rien faire. Je décidai de m'imposer.

« Le mal est déjà fait Ma'am. Rien qu'une heure de cela, une section complète d'Atlantis à été engloutie. Rien que d'être dans cette pièce consume plus d'énergie que nous pouvons donner. »

« Nous devons évacuer aussitôt que le Colonel Sumners donnera le feu vert. »

Les mots de McKay, ou peut être les miens, semblèrent énerver Weir encore plus.

« Vous dites que nous devons abandonner Atlantis ? »

Comme pour lui répondre, son bureau se mit à trembler violemment ainsi que toute la structure autour de nous. Incapable de garder mon équilibre, je tombais soudainement sur McKay qui semblait réussir mieux que moi à résister aux tremblements. Il m’agrippait maladroitement pour m'empêcher de tomber alors que Weir, s’adossait en regardant, effarée, la salle de contrôle sous le bureau. Les secousses me semblèrent interminables mais finirent par s'estomper. Une fois la crise passée, je me rendis compte que j'étais toujours dans les bras de mon supérieur, agrippée à son blouson. Je me redressai précipitamment, rouge de honte, en marmonnant des vagues excuses.

« Sorry Sir, I – J'ai perdu l'équilibre et ... »

Je ne finit pas ma phrase, déterminée à ne pas le regarder. God you're an idiot! Do you think this is the time for this? Stop flirting! - I'm not flirting,I just - Shut up and concentrate! Il me sembla que McKay me regarda encore un instant avant de se tourner vers le Dr.Weir qui nous regardait, sérieusement secouée par l'apparente imminence de la catastrophe. Mc.Kay prit la parole sèchement et tout le sérieux de la situation me frappai à nouveau.

«  Plus vite on partira, plus longtemps cette barrière tiendra. »

Il sortit brusquement du bureau de Weir et je le suivit, penaude. En jetant un coup d’œil à l'arrière, je vis Weir, les lèvres pincées et le front barré d'une ligne soucieuse, regarder le personnel de Stargate s'affairer dans la salle d'embarquement. This isn't going well. Je me fis la réflexion que McKay aurait quand même pût être plus délicat. Mais, après l'avoir regardé discrètement, je décidai de ne pas le confronter tout de suite à ce niveau. Ce n'était pas peut être pas le moment idéal.

« Stone. »

Je me redressais précipitamment au son de sa voix.

« Yes Sir ? »

« Je veux que vous aidiez à nous gagner du temps. Retournez à votre console et, où ce sera possible, remplacez la source énergétique de la cité par la notre. C'est peu mais l'objectif n'est plus de régler la situation immédiatement, vous comprenez Stone ? »

Il me regarda directement et je me rendis compte que c'était la première fois qu'il me regardait, moi. Je déglutis en réfléchissant à ses paroles alors que nous atteignons la plate-forme de contrôle principale. Ne pas régler la situation … ? Je m'arrêtai presque dans mes pas mais chaque second comptait. Je le regardai droit dans les yeux.

« Nous allons abandonner Atlantis ? »

« Nous n'avons plus le choix. »

Il se retourna et se dirigea rapidement vers son ordinateur tandis que je hochais faiblement la tête en me postant derrière le mien. Abandonner Atlantis alors qu'on vient à peine d'y arriver. This is tragic. Néanmoins je m'attelais à ma tâche et, travaillant de paire avec Thompson, une scientifique américaine, je réussit à brancher quelques un de nos générateurs les plus puissants sur les réserves d'Atlantis. Je bénis mon intelligence d'avoir pris des cours de physique avancée pour m'occuper à l'université lorsque je me rendis compte qu'ils me seraient sérieusement utiles. Mes maigres connaissances parvinrent à me maintenir à flot quand Thompson se mit à parler en formules de Ep = mgh, W=∆Ep et du principe d'Archimède.

Au bout de quelques heures, je parvenait à mieux gérer mon stress et mon anxiété, sans avoir diminuée, était passée au deuxième plan. Je commençais, par ailleurs, à me demander où en était l'équipe de secours. Ne ne recevions aucun signale de leur part malgré le fait que Peter, mon compatriote de scientifique dont j'avais enfin appris le nom, surveillait la porte religieusement. Je m'efforçais de ne pas m'inquiéter pour leur sort, ils étaient entre de bonnes mains après tout, mais « ma » Capitaine me restait en tête. J'espère qu'elle va bien … For the love of God, faites qu'ils reviennent vite. On ne va plus pouvoir tenir longtemps. Une fois terminée avec les raccordements, je m'attelais à la surveillance de la cité, essayant de prévoir les endroits défaillants et des les renforcer en empruntant de l'énergie ailleurs, tout en maintenant une cohésion d'ensemble. Dans l'ensemble, j'y parvenais plutôt bien, en dépit de la fatigue qui commençait à se faire sentir. Apercevant une section de la cité pour laquelle je ne pouvais plus rien, je m’équipais avec un scanner de poche et activai mon oreillette.

« Dr.Weir, rejoignez-moi à la vitre est de la salle de contrôle. Je dois vous montrer quelque chose. »

« Bien Stone. »

Je me précipitai vers la vitre en question tout en travaillant avec mon scanner. Encore un peu … Si je fais ça, je raccorde, les deux ici … Je levais la tête surprise alors que Weir se postai à mes côtés et regardai au travers du verre.

« Ca vient Ma'am. »

« Qu'est-ce que je dois regarder ? »

Mon scanner bipa alors qu'elle finissait sa phrase et je cherchait les signes extérieurs des yeux. Je pointai du doigts les bulles d'air s'élevant soudainement de la cité.

« Là, une autre section de la cité vient d'être engloutie, » disais-je avec tristesse avant de la regarder fermement. « Si vous voulez mon avis Ma'am, nous n'avons plus beaucoup de temps … Il faut évacuer d'urgence. »

Elle me retourna mon regard, le sien quelque peu désespéré. Yep, that's right. On a plus beaucoup de temps Doctor. Je la suivit à la salle de contrôle, mon visage grimaçant alors que je tentais de maintenir la barrière autour des sections restantes. C'était imminent, il ne nous restait qu'une heure tout au plus … Weir entra dans la salle d'un pas décidé et je courrai presque jusqu'à mon poste. Allez, un p'tit miracle juste quelques heures en plus … J'entendis Weir, s'arrêter près de McKay qui faisait maintenant des allers-retours, quelque peu désespérés eux aussi, entre nos générateurs et nos ordinateurs.

« Comment vont les choses ? »

Je serrais les dents. Mal madame, je viens de vous le montrer! On doit évacuer ! Maintenant ! Elle continua sur sa lancée cependant, refusant d'admettre la vérité.

«  Ecoute Rodney, si nous parvenons juste à nous acheter quelques heures en plus ... »

Quelques heures en plus ?! Vous savez combien d'heures nous avons déjà trouvé ? Combien d'heures McKay, nous a trouvé ? On est en train de perdre la cité !

«  La ville sacrifie des sections entières d'elle-même pour maintenir la barrière autour des endroits principaux comme ici mais la catastrophe est inévitable. »

J'eus une grimace de satisfaction alors que McKay lui coupai la parole froidement mais fermement alors que j'essayai tant bien que mal à jongler avec les différentes sections. Bien dit. Je levai rapidement la tête pour jauger la situation. Weir semblait chercher encore une répartie, une solution et McKay s'occupait de ses générateurs, clairement tendu au delà de la limite raisonnable.

« Même dans mes rêves les plus fous je n'avais pas imaginé trouver la cité des Anciens aussi parfait, intouchée … et nous n'avons pas d'autre choix que de l'abandonner ?! »

Je ne pût m'empêcher d'intervenir, en dépit de mon fort instinct carrièresque et mon sens de la survie. J'étais irritée, stressée et j'allais mourir sous peu, écrasée par les bâtiments ou l'eau, au choix alors même si j'étais la première à partager son enthousiasme pour la cité et ses milles et une merveilles, je le fixai d'un regard lourd de sens, ma voix dure.

«  Nous n'avons pas le choix Madame, si nous restons, nous mourrons tous. Si nous évacuons maintenant, nous avons encore une chance de tout sauver, nous et Atlantis. »

« Et la sauver pour qui Stone ? » dit-elle en se tournant vers moi alors que McKay tapait furieusement sur son ordinateur. « Nous n'avons pas assez d'énergie pour envoyer un message à la Terre ! Pour eux nous serons considérés comme disparus, présumés perdus !»

J'avais osé la contredire une fois, autant continuer sur ma lancée. Je soufflai.

«  Nous reviendrons. Dès que nous aurons trouvé une source d'énergie suffisante, nous pourrons revenir, nous avons toute la Galaxie pour cela, il s'agit de partir pour mieux revenir. Mais là – »

Elle m'interrompit d'un geste exaspéré en indiquant la Stargate.

«  Nous n'avons toujours aucune nouvelle du Colonel Sumners, nous n'avons aucune idée de ce qui nous y attends. »

C'est toujours mieux que de rester ici où nous n'avons aucun espoir. Je faillis le lui dire mais McKay revenait. Son corps tout entier exprimait la gravité et l'urgence de la situation.

«  Nous ne pouvons plus attendre. Il faut partir, maintenant. »

Je retins mon souffle alors que leur confrontation s'éternisait. Soudainement mon scanner bipa et je me précipitai vers ma console, n'attendant pas la fin du débat. Oh my God, this is bad, so, so bad … Les réserves d'énergies étaient incroyablement basses, ce n'était plus qu'une question de minutes. Paniquée, je m'attelais à préserver la salle d'embarquement où toute l'équipe était réunie. La voix du Dr.Weir résonna à la fois dans la salle et dans mon oreillette.

«  A tout le personnel, ceci est Weir - »

Un tremblement violent l'interrompit. Je m'accrochai à ma console, continuant de travailler avec l'énergie du désespoir. Section Est, tombée, allez, allez …. Encore un peu !

« Préparez vous pour une évacuation immédiate ! »

Enfin ! On partait. Je pouvais presque soupirer de soulagement mais je refusais d'interrompre mon travail. Les secousses continuaient, de plus en plus fortes. Nous n'étions pas encore partis et chaque seconde comptait. A ma gauche, je vis McKay vaguement enclencher la séquence d'activation de la Stargate. Un bruit bizarre me fit lever la tête.

«  Quelqu'un essaye de passer pas la porte ! »

La Stargate était active mais ce n'était pas à cause de nous. Je jetai un coup d’œil terrifié à Peter qui lisait les données, fébrile. Il leva brutalement la tête.

«  Je reçois le IDC de Capitain Malgorn ! »

« Laissez-les passer ! »

Le cœur au bord des lèvres, je regardai McKay autoriser le passage. Faites que la planète soit ok, faites que la planète soit ok... Je vis un groupe de personnes débarquer, suivit de près d'un autre puis d'un autre. Ils me semblaient curieux mais un bip furieux résonna de ma console et je me replongeais dans ma console. Partout les voyants affichaient rouge. Je tentai quelques manipulations, en vain. Je levai la tête et croisai le regard de McKay. Je secouai négativement la tête et me mordis la lèvre alors que les tremblements s'intensifièrent. Je le vis se redresser et se diriger vers la mezzanine alors que je recommençais à bidouiller mes machines, l'adrénaline faisant battre mon cœur à une allure folle, mes doigts tremblants dans ma précipitation.

«  Le bouclier à lâché ! »

Brutalement une secousse, plus violente que les autres, me fit tomber à terre. Je vis Peter me dépasser alors que je tentais de me redresser malgré la structure qui tremblait de plus en plus. Non, c'est pas ici que ça se termine, pas maintenant, pas comme ça ! Aidan … Je parvint à m’asseoir alors que Peter atteignait la console de la Stargate.

« J'entre une adresse ! »

«  Non, attends ! »

La voix de Weir me fit réagir. Pourquoi - ?

« Elle à raison ! »

Je parvint enfin à me remettre debout, à temps pour voir l'expression ébahie de McKay. Intriguée, je consultait ma console du regard et m'immobilisais, stupéfaite.

«  On bouge ! »

We're moving ! The city's fucking moving upwards ! Je tournai mon regard vers la vitre, utilisant ma console comme support. Quelques secondes plus tard la lumière du jour perçais le verre, m’éblouissant. Je protégeai mes yeux et regardai le niveau de l'océan baisser peu à peu contre la vitre alors que la cité montait vers les cieux inexorablement. This is crazy …

Atlantis s'immobilisa fièrement, trônant la mer qui la menaçait encore quelques instants auparavant. Ébahie, je me dirigeais d'un pas tremblant vers la vitre la plus proche. Je vis Weir et Sheppard y arriver avant moi mais, les ignorant presque, je posai mes mains sur la vitre à leur droite. Je sentis plus que je ne vis McKay derrière moi, rejoint par de plus en plus de personnes. J’aperçus soudainement que la Capitaine Malgorn, qui semblait tout aussi émerveillée que moi, se trouvait à mes côtés. Je souris, incrédule, et retournai mon regard vers la vitre. L'océan s'étendait à perte de vue mais c'était incroyablement magnifique, presque irréel. J'entendis un homme parler derrière moi, sa voix stupéfaite.

«  On est à la surface »

Dans une situation normale, je lui aurai accordé un regard de dédain pour avoir prononcer une évidence aussi … évidente. A la place, j’acquiesçai doucement. Yes, we're at the surface. J'entendis Dr.Weir parler d'une voix douce.

«  J'espérais juste une journée de plus,il semblerait que nous ayons trouvé beaucoup plus que cela. Ne le gâchons. »

Sa voix exprimait toute l'incroyabilité de la situation. Oui, nous avons de la chance. Beaucoup de chance. J'eus une pensée émue pour mon frère. Aidan, if only you could see this … Mes pensées, plus où moins chaotiques, me permirent de trouver le courage de me retourner et d'adresser la « petite » silhouette à ma gauche qui observait toujours la mer infinie.

«  Hey, contente de voir que t'es en vie. Ça te dirai de prendre un verre ensemble ? »


Over and Out

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Day 1 Cont. Danger !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?
» [Romans] Desert of Danger
» [Blog] Bionicle bakugan le monde en danger
» [CDG] Le site Generation MP3 en danger de mort
» DANGER GIRLS (McFarlane Toys/ Dragon/ DC Direct) 1999

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Secret World :: Ilae-
Sauter vers: