Our Secret World

Just Ilae and Lei
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Day 1 - Leaving

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ilae Stone

avatar

Date de naissance : 19/09/1979
Féminin Fonction : Scientifique
Localisation : Atlantis
Messages : 22

MessageSujet: Day 1 - Leaving   Lun 1 Sep - 0:44

Entry 1


-« Bienvenue dans l'expédition Atlantis Mademoiselle Stone. »

Atlantis. Atlantide. L'Ile D'Atlas. L'Empire Perdue ou encore Le Quatrième Continent. Quand on m'avait évacuée d’Israël avec un jet de l'armée américaine et des mots comme « mission classifiée » et « secret défense », j'avouerais que je sentais venir quelque chose de gros, quelque chose de dangereux. Mais là … J'avais du mal à croire, assise à mon bureau en aluminium dans un bunker sous-terrain, que dans quelques heures j'embarquais dans une expédition spatiale pour découvrir une île légendaire. Je soufflai et posai ma tête sur mon bureau en grinçant des dents. Mes mains tremblaient et je sentais la sueur couler entre mes omoplates. J'étais à l'orée de ce qui serait sans doute l'expédition la plus fascinante de l'histoire depuis la mise au jour de la tombe de Toutankhamon et j'étais vissée ma chaise, terrifiée. Un rire jaune passa mes lèvres. Bon Dieu, quand est-ce que je vais enfin savoir me contrôler ? Inspiration, expiration … Un à un je détendis mes muscles avant de me redresser et d'adresser à nouveau la feuille blanche qui me faisait face. Une chose à la fois, d'abord Aidan.

J'avais décidé de lui écrire une lettre. Bien sûr j'aurais pût téléphoner où laisser une vidéo mais ça me rappelait nos débuts à l'université où on s'écrivait au moins une lettre par jour. Mais aujourd'hui, j'étais en panne sèche. Qu'est-ce qu'on dis à son frère jumeau quand on  viens d'accepter de participer à une mission d'exploration spatiale, sans savoir si on pourras revenir et sans pouvoir dire quoi que ce soit à cause de la clause du secret ? Je senti ma main trembler à nouveau à la pensée de ne jamais le revoir et une larme perla au coin de l’œil. Calme toi, respire. Tête froide et professionnelle. Tu ne peux pas laisser passer cette chance, tu le sais et Aidan le comprendrais, tu le sais aussi. D'ailleurs là, il te traiterai d'idiote finie. Tu vas enfin découvrir comment tout à commencé et avec les plus grands scientifiques  du monde en plus ! Un peu de cran, damned. Je reniflai, séchai mes yeux et gribouilla une courte missive disant juste que je repartait en expédition en Israël mais sous-couverture cette fois et sans dire quand j'allais revenir. Je le termina d'un love you tender et scella l'enveloppe avant de le regretter.

Ma tache accomplie, je jetai un coup d’œil à l'uniforme qu'on m'avait apporté un peu plus tôt. Une sorte de blouson de ski en deux parties avec deux triangles bleus sur le devant, signe que j'étais bien une scientifique. Au moins le bleu me va bien … Je l'enfilai avec une petite appréhension mais la taille était bonne et tout compte fait, je la trouvais confortable. Pour tromper ma panique, je me dévissais le cou en essayant de m'apercevoir de le « miroir » de la « salle de bain », si on pouvaient les appeler tel quel … En dessous de ma mine anxieuse, je réussit à apercevoir le haut de mon corps et l'uniforme me fit l'effet d'un coup de fouet. C'était pour de vrai. Je faisais vraiment parti de l'expédition, j'allais vraiment partir. Un filet de bulles apparurent au fond de mon ventre accompagné d'un sourire et je senti enfin l'excitation des découvertes me monter à la tête.

Et le mieux, c'est qu'ils m'avaient recrutée pour mes capacités, pour mon parcours. Ils proclamaient, non pas au monde, mais à l'univers entier que j'étais digne de faire parti des pionniers humains. Ils comptaient sur moi. Avec la fierté de cette pensée revint un peu d'anxiété. Est-ce que j'étais prête ? J'avais été plus qu'attentive au débriefing et j'avais déjà relu mon dossier au moins cent fois mais … Je me précipitai à mon bureau de nouveau, cette fois pour feuilleter un dossier à faire pâlir une encyclopédie. En résumé c'est assez simple… Les Anciens, Alterans ou Anqueitas, avaient des Stargate que l'on active via différents codes, ou adresses, à huit caractères. Les Goau'lds, ennemis parasitaire, avaient mis à mal plusieurs autres expéditions qui eux, avaient été aidés par les Asgards, dernier membre militairement actif d'une alliance forgé des millénaires de cela… Ok, quoi d'autre ? La Cité des Anciens, Atlantis, forcément, inconnue blablabla …les ZPM, but principale de la mission, oui … et le gêne des Anciens, ou ATA, qui est le déclencheur pour accéder à la technologie des Anciens. Seuls ceux porteurs du gêne peuvent les utiliser, or seulement une poignée de personnes possèdent ce gêne …

Je pris une pause dans ma relecture frénétique en me souvenant de la prise de sang que j'avais passé après le débriefing et des rumeurs qui couraient. A ce qu'il se disaient le Docteur Beckett avait réussi a recréer le gêne et pouvaient l'inoculer aux volontaires. Il y avait seulement une chance sur deux que cela fonctionne mais si j'en avais l'occasion … pourquoi pas. Ce serait une formidable opportunité pour découvrir les Anciens de première main.

Je secouai ma tête et me plongea à la place dans l'organisation de l'expédition. Elle serait menée par Dr Elizabeth Weir qui avait déjà dirigé le SGC. Je me sentais inexplicablement proche de cette femme. Il fallait beaucoup de courage et une volonté de fer pour se hisser à une telle position sans même faire parti d'un groupe décisif. Venait ensuite le lieutenant-colonel John Sheppard. Américain, responsable des militaires. Il m'avait tout l'air d'une tête brûlée mais il possédait le gêne et, a ce qu'on disait, une certaine dextérité dans son utilisation. A voir. Les médecins étaient dirigés par le Dr Carson Beckett, justement. Un génie dans son domaine apparemment. Bien que je n'aspirai pas à être blessée, j'éprouvais une certaine hâte à lui parler malgré son … état d'écossais. Les gens n'avaient pas tous la chance d'être anglais. Mais je tournais rapidement la page pour laisser mes yeux tomber son mon idole de l'expédition, le Dr Rodney McKay, canadien et astrophysicien de renommée … plus que mondiale bientôt. J’eus un mince sourire quelque peu prédateur. Me savoir sous ses ordres était quelque peu … excitant. Je refermai le dossier et m'adossa avec un soupir. Concentre toi for Christ's sake. T'es ici pour bosser, pas flirter. Mes idées remises en place, je jetai un regard à ma montre. 7H47. Pile à l'heure pour aller récupérer mon dossier et chercher mes affaires. J'aurai même l'occasion d'entrer en contact avec mes futurs collègue.

Je me levai nerveusement, et ajusta mon uniforme. Il s'agissait de faire bonne impression après tout. Une dernière virée à la salle de bain où j’essayai de calmer mon anxiété grandissante en  m'éclaboussant d'eau, un rapide coup de brosse et « nattage » de cheveux et j'étais prête. Je laissai le dossier sur le bureau. Je n'en aurai pas besoin et puis ici, c'était moi la novice, tout les autres étaient au courant du contenu. C'était pas exactement un dossier top secret, où plutôt si, mais il se trouvait dans un endroit fréquenté uniquement par des personnalités top secrètes donc bon. En revanche, je pris mon bloc notes personnel et mon bic. Au dernier moment j'avisai l'oreillette posée sur le bureau. Je l'enfilai rapidement en me traitant de tous les noms et en essayant de me souvenir les explications données sur comment l'utiliser. Canal … 2 ? Non, 1. L'appareil mis en place, mon bloc note à la main, mes bandes bleus clamant mon statut et la croix de Saint Georges sur mon épaule bien en évidence, j'ouvris ma porte et avançai avec un air confiant et résolu.

En réalité mon cœur tremblait de peur et mes jambes semblaient s'être transformés en jelly. Je sentait a nouveau mes paumes devenir moites et j'avais l'impression que le monde entier me regardait d'un air accusateur. Malgré moi, je senti ma tête baisser et j’obliquai insensiblement ma trajectoire de façon à me rapprocher du mur. Respire, respire. Douuuuceeeement. Voooilaaa. Un peu plus sereine, je levai la tête en arrivant dans la réserve et sifflai, impressionnée. C'était grand. Et c'était rempli de monde. Mon ego pris un coup en réalisant qu'autant de personnes participaient à l'expédition mais fut rapidement réconforté par la minorité de scientifiques que j'apercevais. Bien.

J'avisai l'homme qui s'occupait visiblement de l'organisation et me dirigea vers lui. Obligeamment, il m'offrit une feuille avec la liste de matériel disponible en me disant de choisir ce qu'il me fallait mais rien de plus.Je pris la liste avec une grimace. Visiblement, les promenades de santé n'étaient pas vraiment au programme du jour : gilet tactique, holster, gourde, boussole … mon regard parcourut la liste jusqu'à tomber sur Berreta 92FS, HK416 et AT4. Ah. Il fallait que j'en prenne moi ? Je me positionnai dans la première file en essayant de trouver une personne apte à répondre et qui ne me prendrai pas pour la dernière des gourdes. Je me décidai pour la personne derrière mon premier stand par manque de candidats. Alors que la femme devant moi sortait de la file, je m'approchai à mon tour.

-« Euh, excusez-moi, je – »

-« Votre nom Madame ? »

-« Mon no … Je m'appelle Ilae Stone et je me demandais si - »

-« Stone, Stone, Stone … Ah, je vous ai trouvée. Tenez, voici votre dossier avec le rapport médicale. »

-« Euh, merci mais je – »

-« Et voici votre sac de voyage 30L Madame Stone. »

-« D'accord, oui. Merci. Très bien. Maintenant, si vous pouviez m'écouter ?! »

La femme se redressa de sa pile de dossier, surprise par mon ton cinglant.Je ne me laissai pas le temps de me sentir coupable et poursuivit, consciente de la file derrière moi.

-« Je voudrais juste savoir si le personnel scientifique est tenu de s'équiper des armes à feu? »

Je vis son regard prendre un air surpris mais à mon grand soulagement elle se contenta de m'expliquer.

« La plupart des armes ici sont réservés aux membres militaires de l'expédition et des armes vous seront distribués sur place en cas de besoin. Néanmoins, on conseille fortement aux autres membres de s'équiper du minimum en cas d'urgence. Personnellement, si vous n'êtes pas une habituée, je vous conseillerai le Jericho 914. »

Je la remerciai avec un sourire et des yeux débordants de gratitude avant de me diriger vers les autres tables qui croulaient sous l'équipement. Rapidement, je me retrouvai avec des jumelles, des cyalum, d'un ordinateur portable qui semblait mille fois supérieur au mien et une foule d'autres objets qui me paraissaient nécessaires. Je sentais aussi le poids du fameux Jericho 914 peser sur ma conscience. On me rendit aussi mes effets personnels en me disant que j'avais aussi le droit d'emmener quelques tenues civils, en plus des treillis, ainsi qu'un objet personnel. Je m'attelais à la tache avec passion, chaque excuse étant bonne pour éviter de penser à mon ventre de plus en plus noué. L'objet était facile, je n'allais nulle part sans mon ordinateur qui compilait mes recherches personnelles, livres, musiques, séries, films et jeux. Mais les tenues civiles … Je devais pencher pour le flatteur ou pour le tout-les-jours ? Une idée germa : est-ce qu'il y aurai des soirées sur Atlantis ?

J'étais encore en train d'hésiter entre un soutien gorge blanc à lacets et un corset flatteur quand j’aperçus du mouvement du coin de l’œil. Je me retournai, affaires à la main et me retrouvais nez à genou avec un personne visiblement impatiente. Je levai la tête mais je ne put placer un nom sur le visage effectivement impatient.

-« Ilae Stone ? »

-« Oui ? »

Je me levais, curieuse, en laissant discrètement tomber mes affaires dans mon sac pèle-mêle.

-« Vous êtes attendue depuis 5 minutes dans la salle des Scientifiques pour un dernier briefing. Je suis ici pour vous y amener. Je vous suggérerai par ailleurs d'allumer votre radio. »

Sa voix était fait d'énervement contenue et il me trouvait décidément pénible.

-« Attendue depuis 5 minutes ? Mais … ce n'était pas prévu ? »

Mon ton aigu et dérouté acheva de le convaincre que j'étais une idiote finie. Il soupira théâtralement en faisant signe de le suivre.

-« Non Stone, c'est pourquoi nous avons des radios. Pour l'imprévu. »

Effarée, je jetai quelques habits au hasard dans mon sac avant d’emboîter son pas. Bravo ma vielle, tu voulais bien te faire voir ? Tu pouvais pas faire mieux : t'es en retard. Bon sang, j'étais sûre que c'était le canal 1 ... Je rendit ma feuille complétée à la sortie de la réserve et suivit mon messager, aux cheveux un peu fous, au travers d'une séries de couloirs plus froides les unes que les autres. Il s'arrêta devant une porte identique à ses sœurs et entra d'un pas vif, sans frapper, visiblement presse de se débarrasser de moi.

-« Ah, Stone. Content de voir que tu daignes te joindre à nous. »

En fait si, je pouvais faire mieux. J'étais en retard à un briefing conduit par le Dr McKay et Daniel Jackson. Shit. Je m’éclaircis la gorge péniblement mais ma voix resta quelque peu perdue.

-« Je suis vraiment navrée mais … c'est ma radio, et... enfin, je n'ai pas dû bien l'activer et … excusez-moi, ça ne se reproduira plus. »

Penaude et énervée contre moi-même, je m'assis faiblement dans la chaise la plus proche sous le regard irrité du Dr. Mckay et écoutai le briefing portant sur la technologie des Anciens en notant silencieusement les informations sur mon notepad. A 8H45, le Dr Jackson conclut le briefing en nous souhaitant bonne chance. Son envie de nous accompagner résonnait comme un gong dans tout la pièce et en cet instant de honte profonde, j'avais une grosse envie de lui céder ma place. En rangeant mes notes je me fis la réflexion qu'au moins, mon énervement avait réussi à faire fondre mon anxiété. A la place, je brûlais d'envie de me racheter et prouver ma vraie valeur.

Je filai sans demander mon reste, tout en essayant de bidouiller ma radio. Je réussit à la mettre sur la bonne fréquence et, par je ne sais quel miracle, je parvint à l'allumer. J'étais encore en train de me maudire lorsque j'arrivai à la salle d'embarquement, noire de monde. Je trouvais le carré où étaient regroupés la majeure partie des blousons bleus et me laissai discrètement glisser à terre, mon sac entre mes genoux. La Best Of des expéditions et je me comporte comme une gamine. You're English for Chrit's sake ! Je pris une grande inspiration et ouvrit les yeux juste à temps pour voir Mckay me dépasser, pas l'air franchement plus dans son assiette que moi. Je souris légèrement. Peut être que je ne suis pas la seule à avoir l'estomac à l'envers finalement. Rassurée par cette pensée, j'observai mes alentours, curieuse, et trouvai la Stargate.

Immense, elle me fut vaguement décevante. Une arche métallique avec des étranges symboles gravées … C'était difficile de croire qu'elle était capable de nous amener jusqu'à une autre galaxie. Une partie de moi cependant, brûlait d'impatience de la voir en œuvre et d'arriver enfin, à la Cité Perdue. Pour déjouer l'attente et la peur cependant, je sorti mon dossier personnel et me mit à le feuilleter tranquillement. Je tombais sur mon rapport médicale et un tampon rouge attira mon regard: ATA Active. Je fronçais de sourcils. Qu'est-ce que - Noooo way ! Really ?! Le Gêne des Anciens, actif, chez moi ?! Il devait y avoir erreur ... Je levais la tête, paniquée, mais personne ne vint à mon secours. A la place, je vis une femme, au blason rouge, s'avancer vers la rampe avec toute l'assurance d'un empereur. Ca, c'est Dr Weir. Elle se campa solidement et adressa la salle entière d'un voix ferme mais chaleureuse.

-« Chacun d'entre vous s'est proposé pour cette mission et vous représentez une douzaine de pays. Vous êtes les meilleurs et les plus brillants du monde et à la vue de cette aventure dans laquelle nous allons nous embarquer, vous êtes aussi les plus courageux.
J'espère que nous reviendrons tous un jour en ayant découvert un tout nouveau domaine à explorer pour l'Humanité, mais comme vous le savez tous, nous pourrions ne jamais revenir chez nous.
Je vous offre à tous une chance de retirer votre participation... »


Ah, la psychologie inversée. Classique. Mais je devais avouer que ça marchait. En quelques phrases bien choisies elle venait d'acquérir la bravoure et la détermination de toute une salle, la mienne la première. Ma volonté à prouver ma valeur s'affermit et je me levai, juste avant qu'un mince sourire apparaisse sur son visage.

-« ..Commencez la séquence d'ouverture ! »

Mon regard la dépassa pour s'arrêter sur le Gateway qui s'illumina, symbole après symbole. D'accord. Là, c'était du spectaculaire. Au moment ou le couloir dimensionnelle apparut, mon cœur tambourinait sous l'effet de l'adrénaline et de la peur. Je ne fus même pas déconcertée par l'aspect flaque d'eau. A la place j'observai le groupe d'éclaireurs, conduit par Sheppard, passer en premier, le cœur au bords des lèvres. En dépit de tous les dangers, de tous les risques, j'étais en proie à une excitation extrème. Je resserrai mes paumes moites autour des sangles de mon sac, priant pour que cela fonctionne. Quelques instants plus tard, ce fut le tour de mon groupe d'avancer. Déchirée entre la terreur et la hâte folle, je passai mon sac sur mon dos, accorda un bref regard à mon drapeau et suivit le reste de mon équipe. 7 pas. 5 pas. 4, 3, 2 … Je ne put résister de fermer les yeux en traversant la barrière. Bizarrement, je ne ressentit rien et, après deux pas de plus, je consentis à rouvrir les yeux.

La salle était immense et … différente. Un léger halo bleu illuminait la pièce, juste assez pour distinguer les environs. Un balcon nous surplombait et de tous les côtés disparaissaient des couloirs.  En face de mon groupe, je voyais les éclaireurs, confiants, s'engager dans ceux-ci. Soudainement, des lumières commencèrent à s'allumer et je regardai autour de moi, paralysée.


Over and Out
Revenir en haut Aller en bas
 
Day 1 - Leaving
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» G-MONJ FlyKandi by Monarch leaving Ibiza
» F-HSUN leaving Martinique Island
» Korean Air A330 leaving Tokyo Narita Airport
» F-GSPY leaving the clouds.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Secret World :: Ilae-
Sauter vers: