Our Secret World

Just Ilae and Lei
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rapport n°3 : Athos.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leila Malgorn
Admin
avatar

Date de naissance : 10/11/1978
Féminin Fonction : Technicienne Militaire
Localisation : P3X-141
Messages : 37

MessageSujet: Rapport n°3 : Athos.   Jeu 4 Sep - 19:04



Rapport N°3

Les yeux rivés sur l'espace qui défilait plus vite qu'à la vitesse de la lumière, j'oubliais momentanément mes problèmes. Allais-je un jour me lasser de ce spectacle..?
Le voyage dura largement moins longtemps que depuis la Terre, moins de cinq secondes, mais il suffit à me remplir les pupilles d'étoiles.

Je surgis hors de la porte aux côtés du Lieutenant, l'arme au poing. Je remarquais, surprise qu'il faisait nuit noire. Je réalisais alors que, vu que nous n'étions plus dans le même système solaire que la cité, il était normal que l'heure diffère.
J'eus un sourire teinté d'ironie en me rappelant comment j'avais râlé, à mon arrivé aux USA, à cause du décalage horaire.
Imitant mes coéquipiers, j'enfilais mes lunettes infrarouges. J'avais rarement utilisé ce genre d'équipement, et mis un moment avant de m'y habituer.
La porte se referma sur le Major Sheppard et le Colonel nous fit signe d'avancer en formation. Aussi silencieusement que je le pouvais, j'entamais prudemment mon avancée, détaillant les environs. Nous étions dans une grande plaine longée par une foret me semblant relativement épaisse. Je remarquais avec étonnement que la végétation ressemblait énormément à la végétation Terrestre.

Soudain, de l'autre côté de la formation, des cris se firent entendre. Sur le qui-vive, je levais mon arme, prête à tirer. Deux petites silhouettes surgirent alors de l'ombre à toute allure. Et s'immobilisèrent en remarquant notre petite compagnie les armes braquées sur elles.

- «S'il vous plait, nous faites pas de mal.» s'exclama l'un d'entre eux d'une voix aigue.

Plissant les yeux, je réalisais alors. ''Des enfants.'' constatais-je avec soulagement. Je baissais légèrement mon P90, le cœur battant à cent à l'heure. Je remarquais que l'un deux portait un genre de masque.
Cette planète était donc habitée. Alliés ou..
Un homme surgit d'entre les autres pour se précipiter vers les deux gamins. Je rebraquais mon arme derchef.

- «Arrêtez ! S'écria-t-il en tendant une main dans notre direction. Ils sont en train de jouer !»

Je m'approchais le plus doucement possible, accompagnée par mes coéquipiers. L'homme et les deux enfants se retrouvèrent bientôt encerclés.

- «La situation est sous contrôle Sheppard ? Demanda Sumner.

- Oui mon colonel. Ce ne sont que des enfants.» Acheva-t-il en baissant son arme.

Me décrispant, j'imitais son geste. Bon..pour une première fois sur une planète alien, tu te débrouille pas si mal, ma vieille. L'homme se redressa. Il dominait d'une bonne tête le Colonel et le reste de l'équipe. Il passa un bras protecteurs autour des épaules des gamins en faisant

- «Halling.»

- Excusez-moi, je ne connais pas ce mot là.» répliqua le Major.

Je levais les yeux au ciel.

- «C'est comme ça qu'il s'appelle Major..

- Ah..Halling ? Très heureux de vous connaître. Fit-il sur un ton mi-moqueur, mi-charmeur.

- Vous venez faire du commerce ? Demanda l'homme, visiblement très loin d'être rassuré.

- Heu oui..du commerce..on est des commerçants.» Répondit Sheppard en hochant la tête.

Mon dieu mon dieu mon dieu..retenez-moi de lui exploser de rire à la figure. Halling- puisque c'était ainsi qu'il s'appelait- se contenta de s'agenouiller près d'un des garçon.

- «Je t'ai répété je ne sais combien de fois de ne pas aller jouer dans la forêt quand il fait nuit! ...
J'suis heureux qu'tu sois sain et sauf.
» lui dit-il en posant son front contre celui du gosse.

Se relevant, il se retourna vers Major-commerçant-oreilles-d'elfes.

- «Teyla voudra vous parler. Venez.»

Il nous fit signe de le suivre, entraînant les gamins devant lui. J'interrogeais le Colonel du regard, comme le reste de l'équipe, attendant ses ordres. Il se retourna vers deux de nos gars et leur intima de rester garder la porte et d'envoyer un message à Atlantis disant que nous avions établis le contact avec les autochtones.
Je poussais un léger soupir de satisfaction. C'était pas tombé sur moi, tant mieux. Rien de plus chiant que la garde de..trucs.
Retirant mes lunettes, j’emboîtais le pas au Major et m'enfonçais dans la foret.

Notre progression fut aisé, Halling nous ayant conduit sur ce qui semblait être une sorte de piste.
Le lieutenant marchait en tête avec le colonel pendant que Sheppard faisait ami-ami avec les gamins. Je ne pus retenir un sourire amusé en voyant les deux gosses se disputer les lunettes infrarouges du major.
Au bout de quelques minutes nous arrivâmes à ce que semblait être leur village. Un ensemble disparate de tente en peau circulaire, disposées aléatoirement, du moins de mon point de vue. Des torches brillaient ici et là.
Halling nous amena vers une tente en particulier, au centre des autres. Le Colonel nous fit signe, au Major, au Lieutenant et à moi de le suivre.

- «C'est Halling. J'amène des visiteurs.» annonça-t-il.

Une voix étouffée lui répondit et il s'engouffra entre les deux pans d'une ouverture. Je me penchais en rentrant à mon tour.
L'intérieur de la tente était chaleureusement décorée. Une table était disposée en son centre et une demi-douzaine de personne étaient visiblement en train d'y prendre leur repas.
Une jeune femme au teint mat et aux yeux sombre se leva pour se tourner vers nous. Halling se pencha à son oreille et lui murmura quelque chose. J'en conclus que cette femme devait être la Teyla dont il nous avait parlé. Elle leva la tête et nous dit :

- «Je suis Teyla Emmagan. Fille de Tagan.

- Colonel Marshall Sumner. Répliqua mon supérieur. Major Sheppard, Capitaine Malgorn et Lieutenant Ford.»

Je saluais la jeune femme d'un mouvement de tête et d'un discret sourire.

- «Nous avons des besoins précis..

- Nous ne commerçons pas de commerce avec les étrangers. Coupa-t-elle sans être cassante.

- Mauvaise nouvelle..

- Eh bien, dans ce cas nous pourrions..essayer de faire connaissance.» Lança le Major, un sourire chaleureux sur les lèvres.

J'entrouvris la bouche. Ok..il jouait à quoi là ?

- «Bien. Moi j'aime., les fêtes foraines et je suis un passionné de football.

- Major..ça ne veux rien dire du tout pour eux.. remarquais-je à voix basse.

- Je sais mais j'essaye de briser la glace.» Me répondit-il entre ses lèvres.

Je haussais les sourcils. Très bien..Tout va très bien..C'était à peu près aussi utile que de..

- «Chaque matin avant le lever du soleil nous avons pour habitude de boire du thé. Un thé bien fort pour attaquer la journée. Vous voulez vous asseoir ?» demanda la dénommée Teyla, d'un ton plus chaleureux qu'à notre arrivée.

Rompre la glace. C'est noté. Sheppard lança un regard éloquant au Colonel et je m'approchais de Teyla. Je n'étais pas vraiment sûre de ce que j'allais faire, mais autant tenter le coup..j'allais peut être même m'améliorer un peu en relation humaines..

- «Une tasse de thé me ferais très plaisir. Lui dis-je suis un ton calme. Comme ça vous savez que j'aime le thé.» Terminais-je en rentrant dans le petit jeu du Major.

La jeune chef aussi un sourcil en réprimant ce qui me sembla être un sourire.

- «Vous voyez nous sommes quasiment amis.»

Nous discutâmes une bonne partie de la nuit. Nous apprîmes que cette planète était connue sous le nom de « Athos » et que les gens y habitant était donc les Athosiens. Comme je l'avais supposé plus tôt, Teyla était la jeune chef de ce peuple.
Je remarquais que les gens attablés avec nous lui montraient un grand respect et semblaient lui porter une profonde affection. Elle devait être une personne aimable et un chef avisé pour avoir ainsi la confiance de son peuple.
Les Athosiens nous offrir de quoi manger et boire ainsi qu'un endroit où dormir pour la nuit.

----------

Je fus réveillée le lendemain matin par la sonnerie stridente du réveil de ma montre. Ce que je pouvais détester ce truc.. Résistant à l'envie de balancer l'engin hors de la tente, je me levais en passant une main dans mes cheveux.
Je remarquais une bassine d'eau avec une serviette posée à l'entrée et j'en profitais pour me toiletter brièvement. Puis je peignais mes cheveux avec les doigts et les attachais du mieux que je pus en chignon. Je jetais un bref coup d’œil autour de moi pour vérifier que je n'oubliais rien, et sortis.

Le soleil brillait déjà haut dans le ciel et je me renfrognais. Je n'avais pourtant pas dormi si longtemps..comment ?
Des cours de physiques de lycée me revirent en mémoire. Révolution des planètes, cycle elliptique..nous n'étions plus sur Terre et les jours sur Athos devaient durer bien moins longtemps que sur ma planète natale en conclus-je.
Je slalomais entre les tentes, lançant le regard le moins menaçant que j'avais en réserve aux habitants. Cette histoire ce bouclier prêt à lâché m'étais soudain ment revenue en mémoire, et j'étais loin d'être de bonne humeur.
Je repérais le Colonel, accompagné du Major et du Lieutenant, au bord d'un grand lac qui se révélait à la lumière du jour.

- «..à Weir que nous en saurons plus dans quelques heures.

- A vos ordre.»

Le colonel se détourna de ses deux subordonnés et repartit en direction du campement. J'accélérais et l'interceptais.

- «Colonel. le saluais-je.

- Ah Malgorn. J'étais en train de me demander où vous étiez passée.

- Je vous cherchais.

- Bien. Je voudrais que vous preniez deux hommes avec vous, et que vous interrogiez les habitants. Tout ce qu'y pourrait se référer à un ZPM, et aux Wraiths.

- Les ''Wraiths'', mon colonel ?

- Vous m'avez bien entendu. Je pars avec le reste de l'équipe explorer cette cité.» fit-il en désignant quelque chose dans son dos.

Je me penchais légèrement sur le côté, et remarquais alors une ville surplombant les eaux de l'autre côté du lac. Je fis la moue. Pendant que le reste de l'équipe serait en train d'explorer une ville alien, je devrais rester pour jouer aux détectives. Génial.

- «Bien mon colonel.» répondis-je en dissimulant ma déception.

Je tournais les talons et m'approchais d'un groupe de militaire. Je désignais un petit blond et un chauve baraqué du menton.

- «Vous. Vous restez ici avec moi. Je veux toutes les informations possibles sur d’éventuels ZPM ainsi que sur les Wraiths. Je veux un rapport dans deux heures.»

Ils se lancèrent un regard en biais avant de hocher la tête et de partir. Pas un mot, pas un regard vers moi.
Aller savoir ce que je préférais, l’insolence de Clint, ou l’indifférence de ces deux là..

- «Les autres, vous partez avec le colonel.» fis-je durement avant de leur tourner le dos pour repartir au village.

Les Athosiens se montrèrent peu réceptifs à mon interrogatoire. En ce qui concernait les ZPM, ils semblaient effectivement n'en avoir jamais vu de leur vie, ni en avoir entendu parlé. Du côté des Wraiths.. après un moment d'étonnement ils me demandaient tous comment c'était possible que je n'en ai jamais entendu parlé. J'avais beau insister, ils se contentaient de me dire que si mon monde n'avait pas encore été touché par les Wraiths, je ferais mieux d'y retourner, et mettant poliment un terme à la conversation.
Tous semblaient terrifiés lorsque je les mentionnais. Mon oreillette grésilla.

- «Eversman au rapport.

- Je vous écoute»

Peut être mes gars avaient-ils trouvés quelque chose..

- «Il est clair qu'ils ne savent rien sur les ZPM madame. -c'est Capitaine- Ils sont clairement primitifs. -je les avais trouvé évolué, dans leurs coutumes et traditions mais passons- Pour ce qui est des Wraiths, impossible d'en tirer quoi que ce soit, c'est limite si ils ne partaient pas en courant quand j'abordais le sujet..

- Qu'en est-il de votre côté Scaldis?

- Même chose que Eversman.»

Je fronçais les sourcils, contrariées. N'était-on pas censé mettre les gens au courant sur quelque chose qui pourrait les mettre sérieusement en danger justement ? Ou alors c'était une coutume Athosienne de laisser les étrangers se faire avoir une fois pour apprendre de ses erreurs..

- «Reçu. Rendez-vous dans dix minutes au bord du lac, le colonel ne devrait plus tarder.»

Je posais une main sur ma hanche en levant les yeux au ciel. Décidément, les jours passaient vite ici, le soleil avait déjà rejoint l'horizon, et le ciel semblait s'embraser.
Mes gars me rejoignirent et se posèrent à distance en discutant. Je fis mine de m'approcher d'eux pour me joindre à leur discution mais ils se turent brusquement. Mon cœur se serra douloureusement. Est-ce que ça allait être comme ça tout le temps..?

La nuit était tout à fait tombée lorsque j'aperçus l'équipe du colonel à l'orée de la foret. Je m'approchais d'eux afin de faire mon rapport au  colonel lorsque mon oreillette crépita.

- «Colonel ! Porte des étoiles en activation !»

Je reconnu la voix de Ford tandis que les battements de mon cœur se figeaient. Je tentais de me raisonner en me disant que c'était sans doute un des partenaires commerciaux des Athosiens. Mais une peur sourde et glaciale me bouffait inexplicablement les tripes.

- «Colonel, trois chasseurs dans votre direction.»

Et merde ! Un bourdonnement suraigu se fit alors entendre. Je levais les yeux au ciel. Un avion de combat, de facture visiblement alien, surgit de l'ombre à toute allure. L'avant de l'appareil était effilé comme une aiguille.
La panique gagna le village, les gens hurlaient et fuyaient. J'entendis vaguement le colonel de se mettre à couvert et sans demander mon reste, je m’aplatis courageusement au sol derrière un talus.
Le chasseur disparut dans les ténèbres mais le bourdonnement était toujours audible. Je me relevais prestement pour me précipiter vers un homme qui venait de trébucher.
L'attrapant par le bras, je l'aider à se relever.

- «Aller, c'est pas le moment de faire une sieste!»

Je le poussais en direction de la foret et tachais de repérer mes coéquipiers. Je traversais le village en courant et repérais le colonel.
Un des chasseurs s'approchait de nous. Je vis un petit groupe d'athosiens qui couraient dans notre direction. J'allais leur hurler de se mettre à couvert lorsqu'un étrange rayon lumineux en forme de cône surgit du ventre de l'appareil.
Il leur passa dessus, et les villageois disparurent.
Nom de.. !!!

- «Feu, abattez le !» hurla Sumner.

Je levais mon arme, visais et appuyais sur la détente. Le chasseur était rapide et il était difficile de le conserver dans ma ligne de tir. Chaque coups résonnaient dans mon poignet, puis mon coude, puis mon épaule, alors que je me martelais que j'aurais peu être pu faire quelque chose pour ces pauvres gens.
Le chasseur disparut derrière la cime des arbres. Un mouvement sur ma gauche attira alors mon attention. Je détournais brusquement mon attention vers les formes qui surgissaient des ombres. C'était ça les Wraiths ?
Je tirais en serrant les dents. Aucun de mes tirs ne portaient, on aurait dit des spectres.

Les chasseurs se mirent alors à tirer sur le village. Les tentes s'embrasèrent et les hurlements terrifiés reprirent de plus belle. Tout autour de moi, les ombres proliféraient bien que nous étions en train de les remplir de balles.
Une voix retentit distinctement dans mon oreille droite.

- «Colonel, ici Sheppard. Ce que vous voyez au sol n'est qu'une illusion concentrez-vous sur les vaisseaux.»

Bah c'est pas trop tôt ! Il était passé où celui là quand on avait besoin de lui ?! Et d'où tenait-il cette curieuse information ? Ce n'était pas important pour le moment. Pour l'instant, ma priorité était de faire s'écraser ces saloperies..
Du coin de l’œil je vis le sergent Bates lever son bazooka et tirer. Le chasseur explosa dans ce qui retentit pour moi comme un feu d'artifice. Mon cri de victoire se bloqua dans ma gorge. Un des deux chasseurs restant se précipitait sur la position de Bates et du Colonel. Je n'eus même pas le temps d'ouvrir la bouche pour les prévenir qu'un rayon lumineux les fit disparaître. Ma machoire se décrocha pendant que mes yeux s'ouvrirent en grand. Merde ! Merde, merde, merde, merde.
Ok calme. Gère la situation, Capitaine de mes deux. Se référer au plus haut gradé. Sans le colonel..

- «Major, le Colonel vient de se faire capturer.»

Faites que ce sois ça et pas juste atomisé par ce rayon..
Les deux chasseurs se regroupèrent et filèrent en direction de la foret. Vers la porte..

- «Major, la porte va s'ouvrir. Deux vaisseaux ennemis en approche.»

- «Laissez les partir, certains des notre sont à bords. Regardez le cadran et gravez les symboles dans votre mémoire.»

Le silence se fit. Je me redressais et regardais autour de moi pour constater l'étendue du désastre. Les trois quarts du village étaient ravagés et en flammes. Mais je ne discernais aucun corps, ce qui, quelque part était une bonne nouvelle.

- «Malgorn rejoignez moi au chasseur écrasé.

- J'arrive Major.»

Je partis au pas de course vers l'épave. Son crash avait sans doute causé plus de dégâts que le reste de l'attaque..
Je repérais le Major et sans un mot me mis en formation à son côté. Avançant prudemment, je détaillais les restes crépitants et fumants du chasseur.
Soudain, un mouvement au sol attira mon attention. Je braquais mon arme dans sa direction pour l'éclairer. Je fis une grimace de dégoût et un frisson d'horreur me parcourut l'échine quand je réalisais ce que c'était.
Un avant bras, définitivement pas humain, en train de ramper dans la poussière. Le Major tira quelques coups et la chose s'arrêta définitivement de bouger.

- «A l'aide ! A l'aide !»

Je me retournais et reconnu un des gamins d'hier. Il se figea en remarquant le bout de bras. Je m'approchais de lui.

- «Qu'y a t-il ?

- Je ne trouve pas mon père..»

Halling ? Il avait été prit lui aussi ? Le Major posa une main protectrice sur son épaule sans rien dire.
Ici et là, des villageois sortaient des bois en levant la tête. J'eus un pincement au cœur en voyant leur expression. Ces chasseurs, ces ..Wraiths avaient réduit leur village en miette et prit des êtres chers.
Je me tournais vers Sheppard.

- «Que faisons-nous maintenant Major ?»

Il sembla hésiter sur la marche à suivre. Puis finalement, il m'ordonna de rassembler les villageois et de les amener à la porte. Puis il demanda à un des gars à côté de moi de ramasser le bout de bras qui traînait par terre, afin que le Dr Beckett puisse l'examiner.

Rassembler les villageois et les convaincre de nous accompagner à la porte fut moins difficile que ce que je pensais. Ils étaient à présent hébéter et se laissaient guider comme des enfants.
Arrivés devant l'anneau, le Lieutenant entra l'adresse d'Atlantis et j'envoyais mon IDC. Puis je fis signe aux Athosiens d'avancer, en leur murmurant des mots de réconfort. Le Major passa en tête, sans doute pour expliquer à Weir la situation délicate dans laquelle nous étions, et les villageois lui emboîtèrent le pas.
Je passais la dernière en vérifiant que personne ne nous avait suivit.

Fin du Rapport


_________________
Mon Image
Face Everything And Rise
Revenir en haut Aller en bas
http://our-secret-world.forumactif.org
 
Rapport n°3 : Athos.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport entrainement
» rapport de bataille Tau vs Nurgle
» Rapport de bataille HE vs O&G
» rapport de bataille tournoi TROLL
» Rapport Scénarisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Secret World :: Leila-
Sauter vers: